top of page

Renaissance d’un géant

Grâce au programme EnCORE de Manitowoc, une iconique grue sur chenilles à flèche en treillis Manitowoc 4600 a fait son retour. Après une rénovation dédiée menée par une équipe d’experts du Brésil et des États-Unis, la grue est désormais prête pour la construction d’Angra 3, le troisième et dernier réacteur de la centrale nucléaire Angra à Rio de Janeiro.



L’équipe EnCORE de Manitowoc a intégralement rénové une grue sur chenilles à flèche en treillis Manitowoc 4600 à Angra dos Reis, dans la ville de Rio de Janeiro. Acquise par la société nationale brésilienne Eletronuclear en 1982, cette grue a contribué à la construction d’Angra 2, la deuxième centrale nucléaire du pays. Désormais, la nouvelle mission de la grue remise à neuf est la construction d’Angra 3, le troisième et dernier réacteur de la centrale nucléaire d’Angra.

 

La rénovation en profondeur a duré 22 mois et impliqué 12 experts EnCORE du Brésil et des États-Unis. Ricardo Cunha, responsable du support produit pour Manitowoc au Brésil, a expliqué que la grue est restée inactive en extérieur pendant près de six ans et a été fortement endommagée par la corrosion du fait de son exposition directe à la pluie, à la chaleur extrême et aux vents marins salés, la centrale étant située près de la magnifique plage d’Itaorna.

 

« Lorsque nous avons démonté les équipements, nous avons dû remplacer des parties de la structure et plus de 600 composants critiques, parmi lesquels des moteurs, des pompes, des vannes et des capteurs. Certaines de ces pièces n’ont pas été faciles à trouver, car c’est une grue unique montée sur une structure annulaire. Il n’y en a pas beaucoup comme elle dans le monde », a déclaré Ricardo Cunha.

 

Le caractère unique de la Manitowoc 4600 est précisément la raison pour laquelle Eletronuclear a opté pour une rénovation complète plutôt que pour l’acquisition d’une grue de remplacement. La flèche principale de la grue est positionnée sur l’anneau et supporte le contrepoids. Cette configuration assure une capacité de levage supérieure sur des rayons de fonctionnement plus larges par rapport à d’autres grues similaires. La grue peut monter des pièces pesant jusqu’à 80 t à une hauteur de 42 m et avec un rayon jusqu’à 60 m.



« Du fait de sa configuration, la grue Manitowoc 4600 d’une capacité de 600 t peut lever sur une longue distance les éléments en métal particulièrement lourds utilisés pour la construction du réacteur de la centrale. Si l’on avait opté pour un équipement mobile neuf, il aurait fallu utiliser une grue avec une capacité bien supérieure pour réaliser la même tâche », a expliqué Ricardo Cunha.

 

Bruno Bertini, responsable du service Assemblage électromécanique chez Eletronuclear, a précisé que son équipe avait réalisé une analyse des coûts et conclu que la location d’une grue de plus grande capacité coûterait bien plus cher que la rénovation de leur modèle 4600. « Les économies représentées par la remise en état du modèle 4600 par rapport à la location d’une autre grue ont été déterminantes. De plus, le fait que Manitowoc, le constructeur, dirige ce projet nous a convaincus de nous lancer dans une rénovation complète et certifiée », a déclaré Bruno Bertini. « Nous savions que ce serait un énorme défi, mais tout au long du processus, nous avons pu constater l’engagement de Manitowoc afin de fournir un service de qualité. »


Outre le remplacement des pièces et composants, l’équipe EnCORE a mis à jour le système d’exploitation de la grue et installé un système moderne de suivi de charge, offrant ainsi au grutier des informations cruciales pour travailler efficacement.



Élément essentiel du projet


Pendant 40 ans, la grue à flèche en treillis Manitowoc 4600 a fait partie du paysage du complexe Central Nuclear Almirante Álvaro Alberto, où se trouvent les trois centrales d’Angra. Après la construction d’Angra 2, en 2000, la grue a été affectée à la construction du troisième réacteur.  En 2011, elle a fait l’objet de quelques mises à niveau et a continué le travail sur site jusqu’en 2015, lorsque la construction a été suspendue. La planification du projet a repris en 2021 et Eletronuclear a contacté l’équipe Manitowoc pour rénover la grue 4600 qui était un élément essentiel pour la reprise du projet de construction. 

 

« C’est notre machine la plus puissante et la plus ancienne. Elle fait partie de l’histoire de la centrale nucléaire d’Angra. Nous recevons fréquemment des messages nostalgiques d’anciens grutiers qui nous questionnent sur la rénovation de la grue et sur la date de son retour sur le chantier. C’est fantastique de la voir entièrement rénovée, prête à reprendre le travail », a affirmé Bruno Bertini.

 

Les deux réacteurs nucléaires du Brésil, Angra 1 et Angra 2, génèrent environ 2 % de l’électricité du pays. Avec Angra 3, l’énergie nucléaire fournie représentera l’équivalent de 60 % de la consommation de l’État de Rio de Janeiro.

 

Visitez le site web de Manitowoc pour en savoir plus sur les grues sur chenilles à flèche en treillis ou sur le programme EnCORE.

Bình luận


Bình luận đã bị tắt.
bottom of page