J’♥ ma MLC650 !

Choi Byung Eun, président et directeur général de la société sud-coréenne Shinui Petra, est fan de sa grue sur chenilles MLC650 de Manitowoc, qui fait l’objet d’une forte demande constante et assure à la société des taux de location élevés.


Leader en Corée du Sud, la société de location Shinui Petra comprend parfaitement l’intérêt d’acheter des grues au groupe Manitowoc. La société enregistre des retours très satisfaisants pour ses grues à tour Potain à flèche relevable, à savoir trois modèles MR 608 et quatre modèles MCR 225 A, ainsi que de ses grues sur chenilles, à savoir quatre modèles 12000 et un modèle MLC165. Mais la pépite de la société dans son parc machine est son gigantesque modèle MLC650 de Manitowoc, doté de l’option VPC-MAX (contrepoids à position variable) qui offre une capacité de charge maximale de 700 t avec une flèche de 146 m.


Comptant parmi les principaux clients de Manitowoc dans le pays, Shinui Petra a pris livraison du tout premier exemplaire du modèle MLC650 en Corée du Sud début 2016. Ce dernier a immédiatement été mis en œuvre dans le cadre de différents projets majeurs et est récemment intervenu sur le chantier d’une usine de micropuces de Samsung à Pyeongtaek. Le dernier projet en cours est une ferme éolienne dans le sud-ouest du pays.


« En matière de montage d’éoliennes ou de travaux de maintenance dans des zones exiguës ou encombrées de l’industrie lourde, le modèle MLC650 est imbattable », a déclaré Choi Byung Eun, président et directeur général de Shinui Petra. « C’est la seule grue capable de réaliser des tâches aussi lourdes dans des espaces aussi confinés sou seuls les chenilles de la grue touchent le sol, son contrepoids restant en hauteur. »


Grâce au système VPC-MAX, le modèle MLC650 ne nécessite qu’environ un dixième de la préparation au sol requise par les grues concurrentes.



« C’est la raison pour laquelle certaines entreprises n’autorisent le recours à aucune autre grue », a poursuivi Choi Byung Eun. « De fait, un important conglomérat coréen préfère les grues sur chenilles de Manitowoc et les grues automotrices routières de Grove parce qu’elles sont plus rapides, plus sûres, plus efficaces et plus puissantes. »


Ces avantages se font ressentir pour toutes les sociétés à tous les niveaux du projet, a-t-il ajouté : « Les entrepreneurs réalisant des économies substantielles en termes de préparation du sol, de logistique et de montage, aucun ne se plaint lorsque nous annonçons des tarifs de location 20 à 30 % plus élevés. La productivité du modèle est tellement supérieure que les entrepreneurs finissent toujours par réaliser des profits supérieurs à ceux offerts par des modèles concurrents.


Et concernant le client final, tout éventuel surcoût au contrat est plus que largement compensé par la possibilité de démarrer la production commerciale plus rapidement. Par exemple, une usine pétrochimique ou de micropuces peut facturer des millions de dollars chaque jour ; donc si la mise en œuvre du modèle MLC650 réduit la durée de construction d’une semaine, elle peut déjà engranger des dizaines de millions de dollars durant cette semaine supplémentaire qu’il aurait fallu à une grue moins chère pour achever le chantier. »


Ces résultats illustrent clairement pourquoi le modèle MLC650 est si rentable pour Shinui Petra et pourquoi son président et directeur général Choi Byung Eun l’apprécie tant.