HEC choisit les grues Manitowoc pour former la prochaine génération de grutiers

Heavy Equipment Colleges of America a acheté deux grues sur chenilles Manitowoc MLC100-1 pour la formation de ses étudiants.



Les États-Unis sont depuis 20 ans confrontés à un manque de main d’oeuvre qualifiée. Les générations suivantes ne suffisent en effet pas à compenser le départ à la retraite des travailleurs du baby-boom. Heavy Equipment Colleges of America (HEC) est la seule école accréditée par le Département de l’Éducation américain en matière de formation pour grutiers et souhaite montrer aux étudiants potentiels le côté high-tech de ces métiers et leur réalité qui est souvent très différente de l’idée qu’ils peuvent s’en faire.


Pour ce faire, la HEC a acheté deux grues sur chenilles Manitowoc MLC100-1 auprès d’H&E Equipement Services pour ses campus de Stonecrest en Géorgie et d’Oklahoma City. Cet achat s’inscrit dans la stratégie de l’école consistant à permettre à ses élèves de se former sur des grues modernes, à la pointe de la technologie. Une idée qui tombe à pic — avec l’introduction du nouveau projet de loi sur les infrastructures, l’université de Georgetown estime que 1 624 000 emplois pourraient être créés dans le seul secteur du BTP. Les nouveaux opérateurs peuvent être formés par la HEC en six semaines, 83 % d’entre eux trouvant ensuite un emploi.


« Notre école a pour unique but de répondre aux besoins de formation de la main-d’œuvre du BTP et de trouver un travail à nos élèves » déclare Bob Albano, Président-Directeur général de la HEC. « Nous avons donc besoin de nouveaux engins de formation pour offrir la meilleure expérience possible à nos étudiants. Les grues MLC100-1 sont sophistiquées et parfaites pour la formation. Un de nos instructeurs, fort de 20 ans d’expérience dans le métier, nous explique qu’il est bien plus facile de former des élèves sur ces engins, parce que leur fonctionnement peut être adapté et ajusté finement afin d’habituer les élèves à leur utilisation. »


La MLC100-1 est une grue sur chenilles d’une capacité de levage de 100 t, avec une flèche à treillis principale de 60 m de long. Elle dispose de fonctions d’auto-assemblage et de terminaisons de câble à douille cylindrique pour un assemblage rapide et facile. Une nouvelle cabine extra-large et une plus grande accessibilité lui donnent un meilleur confort et facilitent sa maintenance par rapport aux générations antérieures de grues sur chenilles.



Une véritable cabine de pilotage


« L’intérieur de l’habitacle d’une Manitowoc MLC100-1 ressemble à une vraie cabine de pilotage. Il ne s’agit plus d’actionner des leviers et poulies comme lorsque j’ai commencé » ajoute Bob Albano. « Le CCS utilise des écrans d’ordinateur et des joysticks. Nos étudiants se trouvent tous actuellement dans une phase de transition et beaucoup d’entre eux sont sans emploi. Ils sont fortement connectés et habitués à l’usage des nouvelles technologies. »


Toutes les commandes du CCS sont lancées à l’aide de joysticks, tandis qu’une molette permet aux opérateurs de naviguer facilement sur l’interface. Le régulateur de vitesse améliore le contrôle et la précision de tous les mouvements de la grue en permettant d’en ajuster la vitesse par paliers de 25 %. Les opérateurs ont par ailleurs le choix de personnaliser la vitesse et les réglages dynamiques des mouvements de la grue s’ils le souhaitent. Un système de capteurs redondants surveille et contrôle en permanence et en temps réel les mouvements de la grue et les efforts exercés sur la structure. Ce flux précis d’informations et les outils d’analyse mis à disposition permettent à l’opérateur d’optimiser la capacité de levage de l’engin et la vitesse de son travail en toute sécurité.



H&E Equipment Services, un distributeur Manitowoc de longue date, a recommandé à la HEC d’acheter des MLC100-1 pour compléter son offre d’engins de formation équipés des dernières technologies. Les deux sociétés travaillent ensemble depuis longtemps, H&E a ainsi aidé la HEC à acquérir près de 15 grues Manitowoc et Grove pour six centres de formation à travers les États-Unis. H&E a envoyé un ingénieur pour surveiller le montage de la première MLC100-1 et s’assurer qu’il n’y avait aucun problème. Celle-ci est déjà actuellement utilisée pour des sessions de formation à l’école.


« Nous formons un excellent partenariat avec H&E et sommes entièrement satisfaits des MLC100-1 qu’ils nous ont recommandées » précise Bob Albano. « Acheter ces grues, c’est investir dans les meilleures technologies pour y former nos étudiants et répondre aux besoins du secteur des équipements de levage dans les années à venir. »


Cliquez ici pour plus d’informations sur la HEC.

Cliquez ici pour plus d’informations sur les grues sur chenilles Manitowoc.