Grove. À toute épreuve.

Que faut-il pour construire une grue tout-terrain Grove capable de résister à certaines des conditions les plus extrêmes sur terre ? Federico Lovera nous donne un aperçu des kits polaires inégalés de Grove qui permettent aux grues de fonctionner jusqu’à -40 °C (-40 °F) et même de supporter des températures aussi basses que -60 °C (-60 °F).


Federico Lovera

Les grues tout-terrain Grove ont toujours été les plus résistantes du marché. C’est ce qui a donné naissance au slogan « Grove. À toute épreuve. » qui accompagne ses modèles GRT. Ces machines fiables et sûres sont présentes sur les chantiers du monde entier, y compris dans certains des environnements les plus inhospitaliers de la planète.


Pour permettre à ses grues de travailler dans des environnements extrêmes, Grove propose une série de kits de conception, notamment ses kits inégalés « spécial climat froid » pour assurer des levages même sous des températures extrêmes. Les ingénieurs du centre de vérification des produits (PVC) du fabricant à Shady Grove, Pennsylvanie, conçoivent, testent et produisent dans l’établissement chacun des composants et systèmes spécifiques « spécial climat froid », grâce à l’utilisation d’une chambre de simulation des intempéries. Celle-ci simule les températures extrêmes qui caractérisent généralement les régions polaires et de haute altitude.


Nous nous sommes entretenus avec Federico Lovera, chef de produit régional de Manitowoc chargé des grues tout-terrain, pour savoir pourquoi les ensembles « spécial climat froid » de Manitowoc, du haut en bas, sont considérés comme les meilleurs du marché.


Looking Up : Comment Grove construit-il ses grues pour qu’elles fonctionnent dans un froid extrême ?


Federico Lovera : Chaque aspect d’une grue équipée de nos ensembles « spécial climat froid » ou « spécial climat arctique », disponibles en option, est vérifié pour que celle-ci puisse fonctionner dans des conditions difficiles. Nous testons et adaptons chaque système et chaque composant pour être sûr qu’il fonctionne correctement dans des climats froids. Nous passons en revue toutes les fonctions que les grutiers utilisent dans leur travail quotidien pour nous assurer que nos clients disposent d’une grue sur laquelle ils peuvent compter, une grue qui démarre bien et qui continue à fonctionner tout au long de la journée, quel que soit l’environnement.



LU : Quels sont les différents kits et que proposent-ils ?


FL : Deux kits sont disponibles en option : un ensemble « spécial climat froid » -29 °C (-20 °F) et un kit « spécial climat arctique » -40 °C (-40 °F). Le kit « spécial climat froid » contient des fluides compatibles avec des températures polaires pour le moteur, la transmission et le système hydraulique. Ceux-ci sont spécifiquement conçus pour des températures extrêmement basses. L’ensemble comprend également un chauffage de cabine au diesel qui réchauffe la cabine en moins de 20 minutes. Il chauffe non seulement la cabine, mais également l’eau utilisée pour préchauffer les éléments de la grue tels que le moteur, les batteries et le système de transmission. Ailleurs, c’est un répartiteur d’air qui fait circuler l’air chaud collecté sous le capot moteur pour préchauffer l’air entrant du moteur. Le kit « spécial climat arctique » contient tous les éléments de l’ensemble « spécial climat froid » complété de fonctions supplémentaires. Celles-ci comprennent un système de démarrage à supercondensateur qui offre une puissance de démarrage supplémentaire lors d’un démarrage par temps froid, des fluides « spécial climat froid » supplémentaires et des conduites de liquide de refroidissement isolées, adaptées à un fonctionnement à des températures aussi basses que -40 °C (-40 °F).


LU : Que doit faire le grutier de manière différente en zone polaire ? Quel est l’impact sur le levage ?


FL : Nous avons des directives strictes pour le fonctionnement d’une grue par temps froid. Voici quelques conseils essentiels que nous recommandons toujours pour le travail par temps froid : patienter pour permettre le préchauffage de l’intégralité de la grue avant de commencer à travailler et effectuer également quelques tests de levage sans charge avant la première manœuvre de la journée, pour faire circuler l’huile réchauffée dans les systèmes de la grue et pour s’assurer que tout fonctionne correctement.


LU : Quels sont quelques-uns des plus grands dangers à prendre en compte en zone polaire ?


FL : Il va sans dire que dans des environnements extrêmes, les grutiers doivent être encore plus prudents qu’en temps normal. Des informations détaillées sont disponibles dans le manuel d’utilisation, mais en général, un élément important à retenir est que les mouvements brusques doivent être évités. Tout type de choc sur le système ou sur une quelconque partie de la grue peut avoir des répercussions plus graves que dans un environnement de fonctionnement normal. En général, une grue Grove RT fonctionne aussi bien à -40 °C (-40 °F) que sur un chantier normal, mais il est important de bien connaître son environnement lorsque l’on travaille à des températures extrêmes.


LU : Où sont généralement utilisées les grues équipées d’ensembles « spécial climat froid » ?


FL : Partout dans le monde ! Certaines grues équipées d’ensembles pour des températures de -40 °C (-40 °F) sont utilisées dans des mines ou des applications d’énergie en Sibérie. D’autres grues sont présentes ailleurs en Asie Centrale, comme au Kazakhstan et en Ouzbékistan. Des clients au Chili ont acheté ces grues spécialement adaptées à l’exploitation minière dans les montagnes andines et au Canada aussi. Nous avons même un parc de machines en fonctionnement en Antarctique !



Fonctionnements dans le froid


Équipées des kits pour climat extrême, les grues Grove participent à des recherches dans la station australienne en Antarctique, où les températures peuvent descendre jusqu’à -60 °C (-76 °F).

Le gouvernement australien possède six grues tout-terrain Grove, qui participent au Programme Antarctique du pays, dans la Station Davis, située à plus de 2 250 milles nautiques (4 000 km) de Perth.


La grue tout-terrain (RT) Grove RT540E est la dernière grue Grove à être arrivée sur le continent. Elle est dotée du kit « spécial climat arctique » de Manitowoc qui permet de travailler à des températures aussi basses que -40 °C (-40 °F).


La Station Davis accueille le Programme Antarctique australien, qui conduit des recherches scientifiques sur le climat, la météorologie, les écosystèmes, la glace et la faune.

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle

© 2020 The Manitowoc Company, Inc.

ABONNEZ-VOUS À LA 
LOOKING UP NEWSLETTER