Cinq facteurs à prendre en compte pour choisir la grue à tour Potain adaptée à votre projet

En choisissant la grue Potain adaptée, vous pouvez non seulement économiser du temps et de l’argent sur le projet, mais également assurer un fonctionnement fiable et précis sur site. Il est ainsi important de faire le bon choix à l’aide d’une planification détaillée avec votre concessionnaire Potain. Nous examinons ici quelques-uns des principes de base pour vous aider à commencer.



1. Quel est le modèle Potain dont vous avez besoin ?


Le point de départ consiste à trouver dans la vaste gamme de grues Potain celle qui est adaptée à votre chantier. Pour ce faire, discutez avec les entrepreneurs pour comprendre leurs besoins : le poids, la taille et le lieu où les charges doivent être soulevées. Vérifiez ensuite les contraintes du chantier et analysez les options possibles pour l’installation de la grue. Ensuite, déterminez la hauteur à laquelle elle sera déployée et recherchez le meilleur moyen pour atteindre cette hauteur. À ce stade, il est également utile de vérifier les mécanismes d’orientation, de levage et de distribution. Ces éléments sont essentiels à toute grue et ils doivent être éprouvés en termes de fiabilité pour répondre aux exigences d’un projet à long terme. Chez Potain, toutes les conceptions des mécanismes sont soumises à des tests de durée de vie et vous savez ainsi dès le début que vous êtes entre de bonnes mains.


2. De combien de grues à tour avez-vous besoin et à quels endroits devez-vous les installer ?


Les grues doivent couvrir autant que possible le chantier tout en évitant les bâtiments existants. Cette zone de travail peut être déterminée à partir des plans du chantier. Le nombre de grues Potain dépendra également du rythme de construction. Plus il y en a, plus la productivité est importante. Cependant, un plus grand nombre de grues signifie également davantage de planification et dans la majorité des cas l’installation d’une technologie anticollision. Des réglementations locales régissent souvent les chantiers où les grues Potain sont autorisées à se survoler les unes par rapport aux autres. Les grues topless Potain présentent une conception spéciale qui permet d’en faire travailler davantage et de les faire se survoler les unes par rapport aux autres dans un espace défini. De ce fait, il s’agit souvent du meilleur choix pour les projets critiques.


3. Comment transporter la grue jusqu’au chantier et la préparer ?


Le transport et l’assemblage de grues à tour nécessitent du temps et de l’argent. Il est ainsi logique de choisir un modèle qui permet de réaliser ces opérations aussi rapidement et efficacement que possible. Sur les grues Potain, les composants de mât et de flèche sont généralement fournis en section de 3 m à 12 m (10 ft à 39,5 ft), ce qui permet de les manutentionner plus facilement lors du transport sur camion. Une fois sur site, l’assemblage de la grue nécessite l’utilisation d’une grue mobile Grove (consultez cet article). Le choix d’une grue mobile est souvent déterminé par le poids du composant le plus lourd (généralement l’assemblage d’orientation). Si vous devez louer une plus grande grue mobile, l’installation de la grue à tour sera plus coûteuse. Vous devez donc faire particulièrement attention ici à propos des grues à tour en télescopage bâtiment, car le démontage de la grue à partir du toit après la construction devra être pris en compte. Le montage de grues Potain est conçu pour être aussi rapide et facile que possible, avec des points d’élingage intégrés sur la flèche et des brochages par axe sur les mâts et les éléments de flèche pour un raccordement facile.



4. Comment définir la hauteur de la grue ?


Pour répondre aux divers besoins des projets, les grues à tour Potain peuvent être installées sur diverses sections de mât en fonction des besoins des clients. Par exemple, des sections plus fines pour les télescopages bâtiment ou des sections plus robustes et plus larges pour des hauteurs libres plus élevées avec moins d’ancrages. Votre grue Potain devra au final atteindre une hauteur supérieure à celle du bâtiment terminé. Pour les gratte-ciels dont la hauteur dépasse 200 m (650 ft), le télescopage bâtiment est une bonne option. Avec cette configuration, la grue peut être installée à l’intérieur d’une cage d’ascenseur et surélevée à mesure que le bâtiment monte autour de celle-ci, ce qui permet d’éviter d’utiliser de nombreux renforcements et ancrages.


5. Quels sont les types de conditions météorologiques dans lesquels la grue va être utilisée ?


Pour utiliser correctement une grue à tour sur site, quelques-uns des facteurs les plus importants à prendre en compte sont la compréhension et le respect des conditions météorologiques. Vous devez surveiller la vitesse du vent en permanence et, lors de la planification du projet, tenir compte des prévisions météorologiques dans la progression de la construction. Notez également qu’au-dessus de certaines hauteurs, les grues à tour devront être ancrées au bâtiment pour la stabilité. Le plus grand ennemi des grues à tour est le vent. Vous devez ainsi disposer d’un processus vous permettant de comprendre son effet sur la structure de la grue et sur les charges, mais également comprendre entièrement les limites de levage de la grue et faire appel à un opérateur hautement expérimenté.


Voulez-vous en savoir plus ?


Manitowoc est l’un des fabricants de grues les plus réputés au monde et dispose d’une équipe pour aider les clients lors de l’installation de grues à tour Potain sur leurs chantiers. L’entreprise possède également une équipe interne Lift Solutions qui peut aider à personnaliser ou répondre à des exigences uniques, afin de fournir aux clients la confiance dont ils ont besoin pour optimiser la configuration d’une grue. Pour en savoir plus sur les grues à tour Potain, veuillez consulter le site Web de Manitowoc.